Où puis-je rouler avec ma machine ?

Depuis le 25 octobre 2019, un DECRET publié au journal officiel encadre la circulation des Engins de Déplacement Personnels Motorisés (EDPM) dont fait partie les gyropodes Segway ainsi que les trottinettes électriques.

En agglomération, les EDPM sont autorisés à rouler sur les pistes cyclables et à défaut :

  • sur les roues dont la vitesse limite est inférieure ou égale à 50 km/h ;
  • sur les aires piétonnes, à condition de rouler à une allure modérée (6 km/h) et de ne pas gêner les piétons.

Ils sont interdits de rouler sur les trottoirs sauf si un maire localement l’autorise, et alors, à la vitesse de 6 km/h.

Il est autorisé de les stationner sur le trottoir (sauf trottinettes en libre service) sauf si localement un maire l’interdit.

L’âge minimal est de 12 ans et la vitesse maximale est de 25 km/h. L’engin ne peut pas transporteur plusieurs personnes en même temps.

Le conducteur doit se vêtir d’un équipement rétro-réfléchissant en cas de circulation la nuit ou de visibilité insuffisante la journée.

Concernant les feux et bandes réfléchissantes :

  • Les gyropodes i2 SE et x2 SE sont équipés de série.
  • Les trottinettes ES2, E22E, E25E, E45E, G30, G30LE, MAX sont équipées de série. La ES1 n’a pas de feu arrière.
  • Les gyropodes i2 et x2 (anciens modèles) doivent être équipés d’un kit LED avant et arrière, un kit est proposé par Segway France.

Concernant l’avertisseur sonore :

  • Les gyropodes i2, i2 SE, x2 et x2 SE doivent être équipé d’une sonnette complémentaire. Un modèle est proposé par Segway France
  • Les trottinettes E22E, E25E, E45E, G30, G30LE, MAX sont équipées de série.

Les trottinettes sont toutes équipées avec les feux et bandes réfléchissantes nécessaires, sauf les ES1 qui n’ont pas de feux arrière.

Il est nécessaire également de les équiper de sonnettes. Le gyropode Segway® est autorisé à rouler en ville.

L’utilisateur a l’obligation d’avoir une assurance responsabilité civile. Cette assurance couvre les dommages causés à autrui (blessure d’un piéton, dégâts matériels sur un autre véhicule, …). Il est recommandé de contacter son assureur pour, par exemple, adapter son contrat d’assurance habitation ou souscrire un contrat d’assurance spécifique.

Informations officielles sur :